Peut-être ne faites-vous pas encore le lien direct entre ce que vous mettez dans votre assiette et votre santé ?

Pourtant, être en bonne santé relève de notre propre responsabilité. Alors, certes, la génétique et l’épigénétique sont à prendre en considération, mais que nous soyons venus au monde avec un petit capital santé ou au contraire avec un bon terrain, il n’en reste pas moins que selon notre mode de vie nous allons influencer, favorablement ou défavorablement, notre santé actuelle et notre santé à venir. Notre état de santé passe aussi par le contenu de l’assiette.

Alors quel que soit votre cas, que vous soyez actuellement en bonne santé et qu’en toute logique vous souhaitiez le rester ou bien que vous soyez atteint de troubles de santé, il faut rester attentif au contenu de son assiette. Ce que je veux dire par là, ce n’est pas adhérer à un nouveau dogme alimentaire, mais juste, de façon régulière, faire en sorte de s’alimenter sainement. Il n’est pas question de refuser des repas festifs ! Il s’agit simplement, dans la vie quotidienne, de s’assurer que les aliments que nous ingérons favorisent énergie et vitalité. Car l’alimentation est là, avant tout, pour nous fournir énergie et vitalité et non pour combler des manques affectifs, des frustrations, etc. Souvent lorsque les émotions que nous ressentons prennent le contrôle, une tendance à aller rechercher un apaisement vers des produits gras et sucrés ou gras et salés s’installe. Cette façon de réagir va générer un encrassement de notre organisme et au fil du temps des troubles de santé apparaissent.

Alors qu’est-ce-que j’entends par alimentation saine ?

C’est une alimentation riche en végétaux car les végétaux sont pourvus d’un bon capital nutritionnel, à savoir les minéraux, les oligo-éléments et les vitamines. Parmi les végétaux, je pense avant tout aux légumes qu’ils soient crus ou cuits mais je pourrais encore en citer d’autres comme par exemples les fruits de saison et les fruits oléagineux que sont, par exemples, les avocats, les amandes, les noisettes.

Les légumes invités quotidiennement dans l’assiette, non seulement apportent de bons micronutriments mais en plus, ont la capacité de venir tamponner l’acidité, plus ou moins grande, contenue dans les autres aliments. On parle de notion d’équilibre acido-basique en naturopathie.

Alors quels que soient les troubles dont vous puissiez souffrir, qu’ils relèvent de la sphère émotionnelle, du système ostéo-articulaire, digestif, endocrinien, cardio-vasculaire ou bien si vous souhaitez rester en bonne santé, il convient de revisiter son assiette. L’alimentation est notre carburant et si nous ne mettons pas le bon carburant dans notre organisme, il en viendra à dysfonctionner, peut-être pas immédiatement mais au fil du temps l’état de santé s’en ressentira.

  • Pour une approche personnalisée sur votre hygiène alimentaire, n’hésitez pas à me consulter, où que vous soyez situé géographiquement car une conversation par Skype est toujours possible.

Bonne route sur la voie de la santé authentique !

Véronique Geronutti