Alors que les beaux jours commencent à s’installer, nombreuses sont les personnes qui ressentent, néanmoins, une certaine fatigue. Cette fatigue peut être en lien avec une difficulté à véritablement se remettre en mouvement au sortir de l’hiver.

Pourtant, c’est le moment idéal pour préparer son entrée dans le printemps en potentialisant sa santé globale.

La médecine traditionnelle chinoise qui utilise la loi des 5 éléments nous apprend qu’il est alors temps de transformer l’énergie de l’hiver pour aller vers l’énergie du printemps en drainant et en tonifiant notre foie.

Il peut être intéressant, par exemple, de boire, lors du petit-déjeûner, une décoction de romarin. Le romarin contribue au confort digestif, soutient les fonctions hépatiques, renforce la résistance de l’organisme et possède une action anti-oxydante.

C’est également le moment idéal de mettre au repos le couple intestins-foie en allégeant son alimentation. Pour alléger son alimentation, on peut avoir recours à la monodiète : https://www.naturopathe-geronutti.fr/2019/01/03/la-monodiete-loutil-naturel-pour-perdre-du-poids/. C’est une pratique relativement simple à mettre en place car elle ne génère pas de sensation de faim. Elle est donc très bien vécue par la plupart des personnes.

Parallèlement, profitez des légumes de saison à mesure qu’ils apparaissent sur les étals des marchés et réduisez votre consommation d’aliments demandant un lourd travail digestif comme c’est le cas des viandes grasses, des fromages et du blé moderne.

Commencez à vous exposer, de façon raisonnée, au soleil et essayez d’organiser vos activités sportives en plein air.

Enfin pour finir, quelques plantes à tropisme hépatique : Je mets l’accent sur le fait que je n’encourage pas les personnes à faire de l’auto-médication, même s’il s’agit de plantes car les plantes sont riches en principes actifs et certaines peuvent être contre-indiquées suivant le terrain des personnes. Les indications qui suivent ne concernent que les propriétés des plantes mais toute plante n’est pas adaptée à tout le monde, tout dépend du terrain de la personne et de son état de santé actuel.

  • Le chardon-marie : C’est une plante à la fois hépato-protectrice et c’est un draineur hépatique.
  • Le desmodium : C’est la plante de référence pour la protection des cellules du foie.
  • Le radis noir : Il contribue au bon fonctionnement hépatique et biliaire.
  • L’artichaut : Il soutient les fonctions du foie et possède une action anti-oxydante.
  • Le pissenlit : Il exerce une action favorable sur la digestion et permet de maintenir une fonction hépatique normale. Enfin, il favorise le bon fonctionnement des voies urinaires.

Véronique Geronutti