Après 50 ans : 4 clés pour ne pas prendre du poids quand on ne peut plus autant bouger qu’avant

Vous avez peur de prendre du poids parce que vous n’avez plus l’opportunité de vous mettre en mouvement autant qu’avant et vous savez qu’en avançant dans l’âge vous pouvez prendre plus facilement du poids.

Vous vous sentez dépitée.

Vous aviez mis une routine d’activités physiques en place et aujourd’hui, en période de confinement, vous êtes obligée d’y renoncer. D’autant que vous aviez constaté qu’en bougeant de façon régulière et assidue cela vous aidait considérablement à maintenir votre poids stable.

Ce dont vous avez besoin aujourd’hui, c’est de trouver des pistes pour pallier à ce manque d’activité physique forcé.

Voici 4 clés pour vous permettre de maintenir votre poids stable malgré une réduction de vos activités physiques et/ou sportives :

? La 1ère clé : Le métabolisme de base

Le métabolisme de base correspond à la quantité d’énergie brûlée par vos cellules lorsque votre corps est au repos.

Ce métabolisme de base ralentit au fur et à mesure que vous vieillissez et vous n’y pouvez rien c’est physiologique.

Du plus vous avancez dans l’âge et du moins vos cellules brûlent d’énergie donc le surplus non brûlé est stocké et principalement au niveau abdominal là où les cellules adipeuses sont les plus nombreuses.

Pour contrecarrer ce ralentissement naturel du métabolisme de base, une chose à faire c’est d’ajuster en conséquence son hygiène de vie.

L’hygiène de vie s’organise autour de l’hygiène alimentaire, l’hygiène émotionnelle et l’hygiène physique.

? La 2ème clé : L’hygiène alimentaire

Il convient de fuir les aliments dits « toxiques », qui favorisent le stockage dans le tissu adipeux.

Ce sont les produits raffinés dont notamment le sucre blanc, les mauvais acides gras c’est-à-dire les acides gras saturés et trans et tous les excitants comme l’alcool et le café par exemples.

S’orienter vers des produits complets et de bons acides gras comme les Oméga 3.

Les Oméga 3 sont les briques de notre système nerveux et sont également de puissants anti-inflammatoires naturels. Or la prise de poids génère un état inflammatoire.

Et puis, parallèlement, faire la part belle aux légumes crus et/ou cuits.

? La 3ème clé : apaiser le mental

Lorsque le stress est continuellement présent, cela impacte notre système glandulaire et principalement nos glandes surrénales.

Le cortisol sécrété par les glandes surrénales de façon continue si vous êtes constamment stressée est hyperglycémiant.

Du plus la sécrétion d’insuline est importante et du plus il y a risque de stockage dans le tissu adipeux.

Plusieurs outils sont à votre disposition pour apaiser votre système nerveux. Par exemples les exercices respiratoires, la relaxation, la méditation et puis également toutes les activités exutoires.

Les activités exutoires sont des activités qui monopolisent complètement votre attention et qui vous imposent de n’être exclusivement que dans le moment présent. Par exemples les mandalas, le point de croix, dessiner, faire des mots croisés, etc.

? La 4ème clé : bouger

Bouger en fonction de vos propres capacités et en fonction de l’espace dont vous disposez.

Aujourd’hui, au vu du contexte particulier, je vous invite à prioriser toutes activités physiques qui peuvent être pratiquées à l’intérieur.

Ce peut être le vélo d’appartement, les exercices de gymnastique, de pilates, de yoga mais aussi pourquoi pas danser au rythme de vos musiques favorites.

Edmond Desbonnet, le père de la culture physique, disait : « le muscle est le contrepoids du nerf ». En bougeant, on fait du bien au corps mais on apaise également le mental.

En résumé, si vous souhaitez garder votre poids stable, ce qui est important à retenir : le métabolisme de base ralentissant avec l’âge et  actuellement vous ne pouvez pas bouger autant que vous le souhaiteriez, il vous faut donc agir en actionnant le levier « hygiène de vie » et l’adapter en fonction.

J’ai à cœur de transmettre aux femmes qu’avancer dans l’âge est un beau chemin et pour ce faire, je m’appuie sur les techniques de la naturopathie et sur mes expériences.

Si le désir de bien vieillir est votre destination, nous pouvons en parler.

Comment me contacter ? Soit par téléphone au 06 50 14 01 13 soit par courriel : geronutti.veronique@gmail.com

Je vous offre un entretien de 30 minutes pour échanger sur votre situation et établir votre bilan naturopathique.

Cet entretien est gratuit et sans engagement de votre part.

Chaleureusement,

Véronique Geronutti

NB : Vous pouvez également retrouver cet article au format vidéo sur ma page Facebook

Laisser un commentaire

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
  • La Chronique du Bien Vieillir

Inscrivez-vous à La Chronique du Bien Vieillir pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expérience.

  • des conseils pratiques pour se sentir mieux aux quotidien
  • des retours d'expériences que je ne partage que par emails