LA CURE DE DÉTOX PRINTANIÈRE EST-ELLE UNE INTOX ?

Cure de detox printanière

Le printemps est là et les cures de détox proposées sont nombreuses.

Il semble en effet être de bon ton lorsqu’on se préoccupe de sa santé de se prêter au jeu de la cure de détox tellement recommandée au sortir de l’hiver. 

Mais qu’en est-il en réalité ?

Qui dit détox dit augmentation des éliminations autrement dit drainage puissant de l’organisme.

Or au sortir de l’hiver, bien souvent vous pouvez vous sentir fatiguée, vous avez peut-être du mal à vous lever le matin, vous sentez que nerveusement vous êtes plus réceptive aux facteurs perturbants de la vie quotidienne, etc, etc.

Que va-t-il se passer si ne vous sentant pas au mieux de votre forme, vous optez pour la cure de détox ?

Et bien il y a beaucoup de risques que vous vous épuisiez davantage car les éliminations massives provoquées par une cure de détox n’épargnent pas les minéraux, les vitamines et les acides aminés. Or ce sont eux qui vous apportent énergie et vitalité. 

Vous l’aurez compris une cure de détox ne peut être bénéfique à une personne que si cette personne a suffisamment d’énergie à la base pour la supporter. Si ce n’est pas le cas, cette même cure peut être plus délétère que favorable.

Si vous ne vous sentez pas spécialement en forme à la sortie de l’hiver, il convient avant tout de chercher à vous revitaliser en jouant sur la composition de vos assiettes notamment. C’est une partie que j’aborde dans le détail dans mon accompagnement Rayonner 

Avant de conclure, je vous apporte une précision sur le bouleau qui est mis à l’honneur en cette période de l’année. Si vous vous questionnez pour savoir si le bouleau vous est recommandé ou non, il vous faut distinguer 2 formes : la sève et le jus de bouleau. Ce sont 2 formes qui n’ont pas les mêmes vertus même si dans les 2 cas, on favorise les éliminations donc la détox.

La sève de bouleau permet d’éliminer davantage mais elle est avant tout très reminéralisante. Quant au jus de bouleau, il est presque uniquement détoxifiant donc on le réservera aux personnes ayant suffisamment de vitalité pour supporter une détox. Vous l’aurez compris, une cure de détox n’est pas anodine et ne doit pas être mise en place sans avoir pesé le pour et le contre en fonction de votre état de forme.

Laisser un commentaire

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Inscrivez-vous à La Chronique du Bien Vieillir pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expérience.