Ménopause et jambes lourdes : 8 secrets pour les alléger

menopause et jambes lourdes

Vous constatez, vous qui êtes en période de ménopause que vos jambes lourdes vous font souvent souffrir. 

Vous les sentez pesantes, gonflées et douloureuses. 

C’est surtout au niveau des pieds, des chevilles et des jambes que ce ressenti est le plus présent mais vous pouvez aussi l’éprouver sur les jambes dans leur intégralité, cuisses comprises.

Que se passe-t-il ?

Vos veines ont tendance à se dilater et à gonfler et le sang n’arrive plus à circuler normalement. Cela signe un ralentissement de votre circulation sanguine et notamment de votre circulation veineuse, la circulation de retour. Et le symptôme le plus important d’une circulation sanguine en difficulté est le mal de jambes, la sensation d’une lourdeur extrême au niveau de vos jambes. La ménopause et les jambes lourdes, une plainte fréquente, alors pour quelle raison principalement ?

Ménopause et jambes lourdes, quel est le lien ?

C’est au niveau des pieds que la circulation sanguine doit relever le défi de la gravité pour faire remonter le sang jusqu’au cœur. 

Ce défi est d’autant plus mis à rude épreuve qu’à la période de la ménopause et de la post-ménopause, le métabolisme ralentit de plus en plus ce qui est  physiologique. La baisse de régime de votre métabolisme de base complique la situation et le sang veineux a beaucoup plus de risques de stagner à partir de la ménopause.

En revanche, vous pouvez adapter votre hygiène de vie pour contrebalancer les effets de cette baisse de régime physiologique et pour favoriser une meilleure circulation sanguine et connaître de nouveau la sensation de légèreté dans vos jambes.

Ménopause et jambes lourdes : Les pistes naturelles à privilégier :

1) La mise du corps en mouvement :

La ménopause et les jambes lourdes et tous les autres symptômes en lien avec la ménopause sont grandement améliorés par la mise du corps en mouvement. Mais attention dans le cadre des jambes lourdes, toutes les activités physiques ne sont pas favorables.

Ainsi, il convient d’éviter les exercices de musculation et la course à pied qui sont des exercices tout particulièrement délétères pour votre circulation sanguine. 

Privilégier la marche rapide entre 30 et 60 minutes par jour, la pratique du vélo, la natation et l’hiver, le ski de fond.

Une activité physique appropriée facilite le retour veineux et éloigne le mal de jambes et la sensation de jambes lourdes. Il ne faut pas oublier que l’être humain est composé à 70% de liquides et que les mouvements favorisent la circulation des fluides corporels. A contrario, la sédentarité entraîne une stagnation de ces liquides. Le corps s’use beaucoup plus vite lorsqu’on ne s’en sert pas…

2) Un transit intestinal régulier et quotidien :

Il convient de veiller à avoir un transit intestinal qui fonctionne de manière optimale. Ménopause jambes lourdes et transit intestinal sont assez étroitement liés.

En effet, si votre transit est ralenti ce qui sous-entend des évacuations non journalières, votre circulation sanguine se charge de toxines non éliminées. Or c’est le sang veineux accompagné de la lymphe qui sont chargés de drainer les toxines. Du plus la circulation sanguine et la circulation lymphatique sont alourdies de déchets et du plus il y a stagnation de ces liquides corporels entraînant tout particulièrement à la ménopause jambes lourdes voire gonflées.

3) Avoir une hydratation journalière suffisante et de qualité :

Un apport hydrique quotidien entretient une bonne circulation sanguine. Tous les jours, 2,5 litres sont perdus et il convient d’assurer leur remplacement en buvant en quantité suffisante. Pour ce faire, une eau peu chargée en résidus à sec est à privilégier car c’est ce type d’eau qui participe au drainage des toxines.

4) Opter pour une alimentation riche en végétaux :

La consommation de végétaux favorise la circulation sanguine.

Les fruits et les légumes de couleur rouge, orangée, violacée sont riches en anti-oxydants et leur consommation permet d’améliorer la tonicité des veines ce sur quoi il est tout particulièrement important d’être vigilante à la ménopause, jambes lourdes et autres troubles étant ainsi améliorés.

Le persil a des vertus thérapeutiques. C’est un stimulant car il est riche en vitamine C et il permet d’éliminer les toxines et de rapporter de l’élasticité aux vaisseaux sanguins. Il est possible de confectionner une infusion de persil pour bénéficier de tous les avantages de cette plante. Vous pouvez également rajouter du persil sur vos salades.

5) La phytothérapie

Les plantes sont d’une grande aide pour améliorer la circulation sanguine.

Si vous êtes une adepte des tisanes, la reine des prés est intéressante car elle a une action diurétique et permet ainsi de réduire à la ménopause les jambes lourdes.

La complémentation alimentaire auprès des laboratoires Copmed avec le produit Nutriveine riche en cassis, hamamélis, myrtille et vitamine C est également d’un grand soutien pour améliorer la circulation sanguine et soulager le mal de jambes. 

6) Pratiquer la douche écossaise

Ménopause et jambes lourdes peuvent être améliorées par l’hydrologie par voie externe en pratiquant la douche écossaise. La douche écossaise consiste à utiliser en alternant eau tiède et eau froide sur les membres inférieurs. Ces différences de température activent la circulation sanguine.

La douche écossaise permet également de chasser le stress, elle favorise la détente, soulage les muscles et les articulations douloureuses tout en stimulant la circulation sanguine. 

7) Eviter les vêtements serrés et les talons trop hauts

Les vêtements trop serrés, les jeans par exemples, slim ou ultra slim, gênent la circulation. Adopter des vêtements plus confortables.

D’autre part, une hauteur de talons trop importante est incompatible avec un bon retour veineux.

8) Les produits cosmétiques

Attention aux produits de soin et/ou cosmétiques que vous appliquez sur votre peau. Suivant leur qualité, les éventuels produits toxiques qu’ils peuvent contenir vont très rapidement passer de la peau à la circulation veineuse. Encore une cause qui complique le retour veineux.

Chaleureusement,

Véronique Geronutti, Naturopathe spécialisée auprès de la femme ménopausée

 

Laisser un commentaire

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Inscrivez-vous à La Chronique du Bien Vieillir pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expérience.