Ostéoporose, alimentation naturelle : comment s’alimenter ?

ostéoporose alimentation saine

Si vous souffrez d’ostéoporose, l’alimentation naturelle fait partie des axes de travail fondamentaux pour renforcer le tissu osseux.

L’os est un tissu vivant. Les cellules de ce tissu ont besoin de recevoir quotidiennement des aliments qui leur sont favorables pour lutter contre l’ostéoporose. L’alimentation naturelle c’est-à-dire une alimentation la moins traitée possible voire une alimentation issue de l’agriculture biologique reste l’alimentation à privilégier pour optimiser le travail des ostéoblastes.

Que se passe-t-il au niveau du tissu osseux ?

Plusieurs types de cellules se trouvent dans le tissu osseux et toutes ont un rôle bien particulier mais leurs rôles sont également interdépendants les uns des autres. Ainsi les ostéoblastes sont les cellules qui construisent l’os et les ostéoclastes sont les cellules qui débâtissent. Ces deux types de cellules ont des rôles opposés mais qui se complètent car tandis que les unes déconstruisent le tissu osseux vieillissant, les autres participent à sa reconstruction. Ce processus s’appelle le remodelage osseux. Quant aux ostéocytes, ce sont les cellules qui fabriquent la matrice osseuse.

Quel est le rôle pour lutter contre l’ostéoporose de l’alimentation naturelle ?

Pour que ce monde cellulaire fonctionne de manière harmonieuse, il est en effet recommandé d’éviter d’ingérer des aliments industriels riches en chimie agricole (pesticides, insecticides, fongicides, engrais…), en chimie industrielle (exhausteurs de goût, conservateurs, colorants…) et en chimie médicamenteuse (hormones et antibiotiques donnés aux animaux des élevages intensifs). Toutes ces différentes molécules chimiques contribuent à augmenter l’acidification du terrain et à faire flamber l’organisme. Pour contrer l’ostéoporose, l’alimentation naturelle reste un incontournable car il s’agit d’une alimentation vivante riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Quel est le lien entre l’ostéoporose, l’alimentation naturelle et l’équilibre acido-basique ?

Dans l’organisme circulent des fluides acides et des fluides alcalins et c’est normal. En revanche, lorsqu’il y a un déséquilibre entre ces deux types de fluides au profit des fluides acides, une acidification du terrain s’opère. Les systèmes tampons que sont principalement les bicarbonates du plasma sanguin ainsi que l’évacuation des toxines via les intestins et les reins ne suffisent plus à revenir à l’équilibre.

Le corps pour éviter de flamber sous l’afflux massif de fluides acides puise alors dans ses réserves minérales. Or ce sont les os qui représentent les principales réserves minérales chez l’être humain. Ainsi du plus l’alimentation est acidifiante et du plus il y a un risque important d’aller prélever des minéraux auprès des structures osseuses participant ainsi à leur déminéralisation et potentialisant le risque d’ostéoporose.

Pour freiner le risque d’ostéoporose, l’alimentation naturelle est à prioriser :

J’insiste beaucoup sur ce point dans mon livre « l’ostéoporose et moi, naturopathe » car l’alimentation est le carburant principal de l’être humain et se tromper de carburant peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé.

Une alimentation la moins traitée possible :

L’alimentation naturelle est avant tout une alimentation exempte de chimie.

Une alimentation peu raffinée :

Une alimentation la moins raffinée possible. Tous les aliments « blancs » c’est-à-dire raffinés sont des aliments à qui a été ôtée leur enveloppe pour obtenir leur blancheur. Le problème est que les vitamines, minéraux et oligo-éléments sont essentiellement localisés dans cette enveloppe. En choisissant une farine blanche par exemple l’apport minéral et vitaminique est presque inexistant. En revanche, opter pour des aliments complets voire semi-complets est beaucoup plus judicieux et favorable pour rapporter de bons micro-nutriments à toutes vos cellules dont les cellules osseuses.

Une alimentation riche en légumes verts :

Les légumes verts très riches en chlorophylle sont tout particulièrement bénéfiques au tissu osseux et se doivent d’être souvent mis à l’honneur dans la composition de vos assiettes.

Une alimentation riche en acides gras mono et polyinsaturés :

Parmi les acides gras polyinsaturés, les Oméga 3 sont vraiment les acides gras incontournables de par leurs vertus anti-inflammatoires.

La consommation de superaliments :

Les superaliments sont des aliments extrêmement riches en micronutriments bénéfiques pour l’organisme. Pour n’en énumérer que quelques-uns, il est possible de citer les graines germées, le pollen frais et les algues. Ces aliments contiennent des acides aminés essentiels indispensables pour consolider l’architecture osseuse, des minéraux et oligo-éléments tels que le calcium, le phosphore, le magnésium, le zinc, le manganèse tout aussi indispensables pour renforcer l’épaisseur de l’os.

Comment passer à l’action pour ajuster votre façon de manger pour éloigner l’ostéoporose ?

Je vous recommande pour éloigner l’ostéoporose, l’alimentation naturelle en appliquant les conseils alimentaires de cet article. Si vous souhaitez aller plus loin et modifier votre alimentation de façon à ce que votre nouvelle façon de manger fasse partie intégrante de votre mode de vie et qu’il ne soit en aucun cas question de régime alimentaire, j’ai créé un programme ostéoporose et naturopathie au cours duquel nous élaborons ensemble et d’un commun accord un modèle alimentaire type qui vous suivra tout au long de votre vie.

Véronique Geronutti

Laisser un commentaire

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Inscrivez-vous à La Chronique du Bien Vieillir pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expérience.